Blog /

Expéditeurs

X

minutes de lecture

Leer versión en españolRead english version

Les KPI de la logistique et du transport : types, exemples et comment les utiliser

Les KPI dans la logistique et le transport sont des indicateurs numériques qui servent à analyser les performances dans les différents domaines qui composent la chaîne d'approvisionnement. Ils constituent le point de départ non seulement pour mesurer l'évolution de l'activité logistique dans le temps, mais aussi pour détecter des frictions et mettre en œuvre des actions correctives. Ils constituent un mécanisme fondamental dans les méthodologies d'amélioration continue telles que la Lean Logistics.

Dans la structure des coûts de tout produit, la logistique a un poids fondamental. Dans cet article, nous présentons quelques exemples des principaux KPI dans les domaines de la logistique et du transport.

Qu’est-ce que les KPI dans la logistique et le transport et à quoi servent-ils ?

Les indicateurs logistiques ou KPI logistiques sont des données ou des ensembles de données qui servent à :

  • Mesurer objectivement l'évolution d'un processus ou d'une activité.
  • Comparer ce qui se passe réellement par rapport aux objectifs commerciaux établis.
  • Prendre des décisions sur la base de données.

Les KPI logistiques et de transport sont généralement un pourcentage, un ratio ou un chiffre concret et sont toujours calculés en fonction d'un délai spécifique.

Les indicateurs logistiques sont organisés en fonction des principaux domaines : approvisionnement, entreposage et transport ou distribution de marchandise. Comme ils doivent mesurer des objectifs, ils sont toujours liés avec :

  • Le coût opérationnel : générer des produits au coût le plus bas possible.
  • Le temps : gagner en rapidité dans les processus. 
  • La productivité : produire plus avec moins de ressources.
  • La qualité ou le niveau de service : répondre aux attentes des clients.

Comment mesurer la performance en logistique et dans le transport ?

Quatre grandes étapes doivent être prises en compte :

1. Définition d’objectifs commerciaux et de secteur : cette première étape établit le cadre de référence dans lequel s'inscrivent les KPI logistiques, puisque les objectifs indiquent le but visé à un moment donné.

2. Sélection d’indicateurs : on établit comment ils vont être calculés (formule et sources d'information), leur nom et comment ils vont être représentés (un pourcentage, un nombre...). Les responsabilités sont définies et des tableaux de bord sont normalement utilisés pour faciliter la visualisation des mesures.

3. Implantation du système de KPI : elle couvre la mise en œuvre, qui doit être adaptée à chaque domaine de travail.

4. Suivi des KPI logistiques : les performances des domaines de travail sont contrôlées afin de pouvoir comparer et voir l'évolution de l'activité dans le temps.

Améliorez l'efficacité du transport sur route en 3 étapes

Types et exemples d’indicateurs logistiques

Les indicateurs clés de performance peuvent être liés à un processus ou à un ensemble de processus. Voici quelques exemples des KPI les plus courants en logistique : 

Exemples de KPI d’approvisionnement ou d’achats

  • Délai de confirmation de commande : ce KPI mesure l'agilité des fournisseurs. La formule serait la suivante : temps écoulé entre la réception et la confirmation / délai objectif de confirmation de la commande.
  • Délai d'approvisionnement ou lead time d’achat : il calcule le temps qui s'écoule entre le moment où une commande est passée au fournisseur et celui où elle arrive à l'entrepôt. Formule : Date de réception de la commande - date d'émission du bon de commande.
  • Réclamations : il mesure l'efficacité du fournisseur à expédier les marchandises. Formule : quantité de produits conformes /quantité totale de produits reçus.

Exemple de KPI de transport

  • Ponctualité du transport : il mesure en pourcentage les livraisons qui sont arrivées à temps. Formule : nombre de livraisons effectuées dans les délais / Nombre de livraisons totales effectuées x 100
  • Sécurité du transport : il mesure la qualité du service. Formule : quantité de marchandises endommagées et perdues pendant le transport / quantité totale de marchandises transportées x 100
  • Coût par kilomètre : il s'agit d'un KPI courant pour les expéditions récurrentes. Formule : coût total de l'envoi / kilomètres totaux parcourus
  • Envois urgents :il mesure le pourcentage d'envois non planifiés par rapport au total. Formule : nombre d'expéditions non planifiées / nombre d'expéditions totales x 100

Exemples de KPI d’approvisionnement

  • Qualité de la préparation des commandes : nombre de commandes correctes / nombre total de commandes x 100
  • Mouvements d'entrée et de sortie de l'entrepôt : il permet de mesurer l'efficacité de l'expédition ou de la réception des marchandises. Par exemple : temps de réaction à la réception = temps entre la réception et la disponibilité / temps objectif de réception
  • Espace utilisé total : il permet de calculer le taux d'occupation de l'entrepôt. Formule : espace d'entreposage utilisé / espace d'entreposage théorique disponible x 100

Exemples de KPI de durabilité logistique

L'impact environnemental de la logistique, bien que moins développé en général, est également mesurable. Chez Ontruck, nous avons développé le calcul de KPI liés à la durabilité des transports. Ces indicateurs logistiques impliquent un calcul plus poussé que les exemples de KPI précédents, car différentes variables sont prises en compte :

  • Réduction de kilomètres parcourus à vide : il s'agit de comparer les kilomètres parcourus à vide par les véhicules par rapport à la moyenne du secteur.
  • Kilogrammes de CO2 non rejetés dans l'atmosphère : grâce au suivi détaillé de chaque envoi, nous estimons le volume de CO2 dont nous évitons l'émission dans l'atmosphère.
  • Équivalence en arbres : il s'agit d'un indicateur efficace pour communiquer les KPI précédents, car il mesure le nombre d'arbres qui auraient été nécessaires pour absorber le volume d'émissions non émis. En moyenne, un arbre par an absorbe 22kg de CO2.

Renforcer la mesure des KPI de transport avec Ontruck

Dans cet article, nous avons mentionné quelques exemples de KPI logistiques et de transport, mais le nombre d'indicateurs à utiliser est potentiellement plus important, car ils doivent être adaptés à chaque entreprise, domaine et processus/sous-processus logistique. Il est donc nécessaire de réaliser une étude préalable à la mise en place du système de mesure.

Dans le cas du transport de marchandise, chez Ontruck, nous avons sélectionné et automatisé le calcul des principaux KPI de transport dans un rapport que nous mettons gratuitement à la disposition de nos clients.

Nous collectons les données de notre écosystème intégré et les traitons pour les fournir mises à jour chaque heure. Elles peuvent également être téléchargées au format CSV pour un traitement ultérieur. Notre objectif est de faciliter le travail quotidien des responsables et des gestionnaires de trafic dans un souci de transparence maximale.

Si vous souhaitez que nous vous montrions le fonctionnement de la plateforme, n'hésitez pas à nous contacter et à demander une démo personnalisée. Vous découvrirez le module de mesure des KPI liés au transport et bien plus encore !

Demandez une démo d'Ontruck

Articles qui peuvent vous intéresser

Qu'est-ce que le groupage dans le transport de marchandises ? Définition, types et avantages

Le transport de groupage ou de chargements fractionnés consiste à regrouper des marchandises de divers clients dans un même camion.

Lire plus

Les KPI de la logistique et du transport : types, exemples et comment les utiliser

Les KPI de la logistique et du transport sont utilisés pour mesurer les performances à chaque étape logistique. Découvrez comment les utiliser !

Lire plus

Qu’est-ce que la logistique du dernier kilomètre ? 4 éléments-clés pour optimiser la livraison du dernier kilomètre

La logistique du dernier kilomètre est la phase de l'envoi au cours de laquelle la marchandise est livrée. Optimisez-la avec Ontruck.

Lire plus

Qu'est-ce que l’effet coup de fouet en logistique et comment l’éviter ?

L'effet coup de fouet est un phénomène logistique qui se produit à la suite d'une demande excessive.

Lire plus

En OnTruck os damos las gracias por este 2016

Despedimos el 2016 muy contentos con los objetivos alcanzados y muy agradecidos por las relaciones comerciales y profesionales que hemos desarrollado

Leer más

¿Qué peso tiene el transporte de mercancías en Cataluña?

Cataluña al frente de la logística en España. Es el gran referente nacional en el transporte de mercancía y de los más importantes en la Unión Europea.

Leer más

Los desafíos de la UE para el sector del transporte de mercancías

El año 2017 se presenta repleto de desafíos para Bruselas en el sector del transporte de mercancías jugando además un papel muy importante que afecta a todos.

Leer más

Los plazos de pago en el transporte se situaron en los 85 días de media durante 2016

El sector del transporte por carretera asume un repetido incumplimiento de la Ley de Morosidad aprobada en 2010 con una media de periodo de pago de 85 días

Leer más