Blog /

Logistique

X

minutes de lecture

Logistique dans le secteur des boissons : de nouveaux défis et des solutions innovantes

Le secteur des boissons contribue de façon significative aux économies du monde entier. Une étude sur les retombées économiques de Coca Cola en Espagne a montré qu'il représente 0,57 % du PIB espagnol. La survie et l'efficacité de ce secteur sont donc déterminantes pour l'économie mondiale dans son ensemble. Cependant, tant les producteurs que les distributeurs du secteur des boissons doivent aujourd'hui faire face à des défis majeurs en matière de logistique. Dans un contexte où les normes d'emballage évoluent de plus en plus rapidement et où de nouveaux produits émergent, ils doivent rendre leurs processus plus efficaces et performants sans augmenter leurs coûts de logistique et de transport. Examinons les raisons de cette situation, et ce que les producteurs et distributeurs de boissons peuvent faire pour y faire face :

Une logistique de plus en plus complexe

La logistique devient de plus en plus complexe. La variété des produits et les différents types d'emballages et de bouteilles ne cessent de croître, tandis que les lots de fabrication, de conditionnement et de distribution sont de plus en plus réduits. La taille des expéditions diminue chaque jour, et les petits volumes deviennent la norme. Ainsi, la logistique des boissons ne consiste plus seulement à utiliser le même emballage et à acheminer la même cargaison d’un point A à un point B. Aujourd'hui, les producteurs sont aux prises avec des options de conditionnement très différentes et les distributeurs doivent traiter plusieurs cargaisons, non seulement de A vers B mais maintenant également vers C, D et de nombreuses autres destinations. En d'autres termes, ils ont beaucoup plus de cargaisons avec de plus petits volumes par commande. Les producteurs comme les distributeurs de boissons doivent donc s'adapter à cette nouvelle situation et, surtout, se préparer à un avenir fait de demandes plus courtes et plus variées.

Des exigences croissantes de la part des clients

beverages-3105631_640.jpg

Avec l'effet Amazon et l'évolution du monde actuel, les attentes des consommateurs ne cessent de changer et de croître. Aujourd'hui, les consommateurs recherchent davantage des produits personnalisés : ils veulent l'exclusivité et le sentiment d'être uniques. Les équipes de développement de produits des entreprises de biens de grande consommation (FMCG) et de biens de consommation courante (CPG) doivent évidemment répondre à ces nouvelles exigences du marché en concevant et fabriquant des produits en adéquation avec les nouveaux besoins et souhaits du client. La production est ainsi devenue plus dynamique et en dernière minute, avec des séries de production plus courtes. Cela se traduit également par la multiplication de nouveaux types d'emballages pour des produits différents, rendant la production de différentes boissons dans une même usine plus difficile et coûteuse. Ces changements affectent l'ensemble de la chaîne logistique – de la fabrication et la production jusqu'au transport et la distribution.

Comment les producteurs et distributeurs de boissons peuvent-ils s'adapter à ce marché en pleine mutation ?

Ce comportement du marché se généralise et affecte l'ensemble de la chaîne de valeur, ce qui oblige les producteurs et distributeurs de boissons à s'y adapter, sans augmenter leurs coûts de conditionnement et de transport. Cependant, le défi n’est pas le même pour les différents maillons de la chaîne, de la fabrication à la livraison. Les producteurs comme les distributeurs transportent des marchandises, bien sûr, mais ils le font à différentes étapes du processus logistique et doivent donc mettre en œuvre des actions différentes. Voyons comment les producteurs et les distributeurs peuvent se préparer à l'avenir du secteur des boissons.

  • Producteurs
AdobeStock_202816039.jpeg

Pour les producteurs, l'accélération du développement de nouveaux produits et les différentes tailles d'emballages nécessitent une adaptation plus rapide de la chaîne logistique, qui affecte leur organisation et leurs processus. Ils sont confrontés à deux défis en particulier. Premièrement, ils doivent intégrer la fourniture d'emballages (papier ou plastique) à la chaîne de production. Deuxièmement, ils doivent livrer le produit en palettes aussi efficacement que possible, prêt à être envoyé à tout moment. Pour y parvenir, les étapes de fabrication et d'emballage doivent réduire le risque d'incidents et améliorer la rotation des palettes afin de gagner en efficacité. Au final, une chaîne logistique efficace peut contribuer à réduire à la fois leurs propres stocks et ceux de leurs distributeurs, ce qui signifie qu’elle est bien rodée et atteint toutes les cibles. Pour cela, il est également important de bien définir les indicateurs de performance clés (KPI) afin de s'assurer que tous les employés savent à quoi doit ressembler la chaîne logistique « optimale ». Pour pouvoir être évolutif, livrer les palettes en temps voulu et avec précision, un processus automatisé de création de palettes est de la plus haute importance.

  • Distributeurs

Les distributeurs n'ont pas les mêmes exigences techniques que les producteurs, mais ils doivent tout de même gérer les petites commandes et dépendre fortement de l'efficacité des producteurs pour rendre leur transport également efficace. Comme les producteurs, ils doivent s'assurer que la distribution est aussi efficace et performante que possible. Il faut donc raccourcir les délais entre les centres de distribution et le client final afin de réduire les stocks en entrepôt et de satisfaire les clients. Les technologies de chargement et d'affectation des chauffeurs, comme Ontruck, peuvent être d'une grande aide à cet égard. Le timing est également imposé par la date de péremption des boissons, qui oblige les distributeurs à expédier leurs livraisons le plus rapidement possible. Les KPI sont également importants : les distributeurs ont intérêt à en établir pour l'entreposage et le transport routier afin d'aider leurs employés à connaître les objectifs qu'ils poursuivent.

  • Secteur des boissons

Pour les deux parties, il est essentiel de prévoir la demande et d'ajuster l'offre en fonction de la variation saisonnière. Les saisons ont un impact majeur sur les plans de production du secteur des boissons. On le comprend : les clients optent clairement pour différents types de boissons en fonction de la température extérieure. C'est précisément pour cette raison que les plus grandes entreprises de boissons ont développé un modèle qui prédit les tendances climatiques annuelles. Cela leur permet de faire face à des changements météorologiques inattendus – par exemple, une vague de chaleur en mars. Comme ces événements se font de plus en plus fréquents avec le changement climatique, les prévisions se révèlent de plus en plus cruciales pour ce secteur. Les producteurs et les distributeurs ont également besoin d'outils de traçabilité rigoureux pour améliorer leurs opérations. Là encore, la mesure des KPI pertinents peut contribuer à améliorer toutes les opérations, ce qui a pour effet de réduire les arrêts de production, d'améliorer la prévisibilité et de garantir que l'offre est toujours en adéquation avec la demande.

Les nouveaux défis du secteur des boissons touchent aussi bien les producteurs que les distributeurs et impliquent donc une adaptation à tous les niveaux de la chaîne logistique. Toutefois, ces défis pourront être surmontés à l'aide des nouvelles technologies, d'outils de prévision et de traçabilité efficaces, ainsi que de KPI minutieusement définis.

Articles qui peuvent vous intéresser

Coût de transport et service : comment trouver l’équilibre ?

La hausse des coûts de transport est le grand défi à relever aujourd’hui. Découvrez 3 stratégies clé pour y parvenir dans votre entreprise.

Lire plus

Comment envoyer des palettes de manière sûre : un guide de la préparation à la livraison

Comment envoyer des palettes en toute sécurité ? Découvrez nos conseils pour la marchandise palettisée et le choix de la meilleure opération de transport.

Lire plus

Qu'est-ce que le lead time en logistique ? Comment optimiser les délais de livraison

Le lead time en logistique est le délai qui s’écoule entre le moment où une commande est passée et celui où elle parvient au client.

Lire plus

6 avantages essentiels du transport direct de palettes

Découvrez quand et pourquoi le service de transport direct de palettes est la meilleure option pour envoyer votre marchandise.

Lire plus

En OnTruck os damos las gracias por este 2016

Despedimos el 2016 muy contentos con los objetivos alcanzados y muy agradecidos por las relaciones comerciales y profesionales que hemos desarrollado

Leer más

¿Qué peso tiene el transporte de mercancías en Cataluña?

Cataluña al frente de la logística en España. Es el gran referente nacional en el transporte de mercancía y de los más importantes en la Unión Europea.

Leer más

Los desafíos de la UE para el sector del transporte de mercancías

El año 2017 se presenta repleto de desafíos para Bruselas en el sector del transporte de mercancías jugando además un papel muy importante que afecta a todos.

Leer más

Los plazos de pago en el transporte se situaron en los 85 días de media durante 2016

El sector del transporte por carretera asume un repetido incumplimiento de la Ley de Morosidad aprobada en 2010 con una media de periodo de pago de 85 días

Leer más